Pourquoi fait-on une IRM ?

L’IRM ou Imagerie par Résonance Magnétique est un examen de santé que l’on confond souvent avec le scanner. Il fournit plus d’informations sur des lésions du corps quand celles-ci ne sont pas détectées par d’autres examens dont l’échographie, la radiographie, voire même le scanner.

Définition et objectif d’une IRM

L’IRM permet de réaliser des vues en deux ou trois dimensions de l’intérieur de notre corps. Cet examen est capable de donner plus d’informations que d’autres examens ne peuvent pas détecter sur des lésions localisées à l’intérieur du corps humain. Comme son nom l’indique, l’imagerie par résonance magnétique se sert d’un champ magnétique mais également des ondes radio. Contrairement aux idées reçues, aucune radiation ionisante n’est à craindre. Le principe de l’IRM est très simple : faire des images de notre corps par l’intermédiaire des atomes d’hydrogène qui le composent. C’est le champ magnétique, de puissance élevée, qui conduit ces atomes d’hydrogène dans une direction unique. Puis, ces derniers sont placés sous résonance pendant une courte durée grâce à l’excitation des ondes radio. Lorsque les ondes radio arrêtent la stimulation, un signal est émis suite à la restitution de l’énergie par les atomes. Un ordinateur enregistre ensuite ce signal qui sera analysé sous forme d’imagerie. Par ailleurs, la salle où une IRM est réalisée comporte une machine contenant un aimant et des antennes, ainsi qu’une table de commande où se placent les personnels de santé qui assurent l’examen.
L’IRM est réalisée pour obtenir une grande précision sur différents organes de notre corps notamment le cerveau, la colonne vertébrale ou les tissus. Il s’agit d’une analyse plus fine comparée à la radiographie, l’échographie ou encore le scanner. D’ailleurs, ces examens sont incapables de détecter certaines lésions. Par ailleurs, une IRM peut détecter des zones infectieuses, des anomalies, des tumeurs, des hernies, etc.

Le déroulement d’une IRM

Une IRM est réalisée par un médecin spécialisé en radiologie. Cet examen passe par différentes étapes. Pour commencer, le patient est invité à ôter certains de ses vêtements. Le personnel médical le tiendra au courant de ce qu’il pourra garder sur lui. Par contre, vous devez vous débarrasser de tout ce qui est métallique sur vous comme une montre, diverses prothèses ou les bijoux. On demande également à certains patients d’enlever un équipement médical comme un stimulateur cardiaque de l’enlever pendant le procédé. Il risque, en effet, de ne plus fonctionner s’il le porte pendant l’examen. A moins que l’examen exige de vous une vessie pleine, n’oubliez pas d’aller aux toilettes avant de le passer. Lorsque vous êtes prêt, vous vous allongerez sur le dos sur le lit destiné à cet effet. Ensuite, le personnel médical en charge de réaliser l’IRM place une antenne parallèlement à l’organe à examiner. Il ne faut rester immobile et bien respirer pour que les images soient de qualité. Souvent, comme pour le scanner, l’injection d’un produit contraste est nécessaire en vue d’améliorer la qualité des clichés. Vous pouvez discuter avec le personnel médical durant l’examen sachant qu’il peut vous voir et vous entendre. Il est possible pour vous de les appeler grâce à une sonnette sur laquelle il faut juste appuyer. En outre, la durée de l’IRM peut varier suivant la zone à examiner mais en général, cela prend entre une demi-heure à une heure. Le compte rendu de l’IRM sera envoyé à votre médecin traitant. A lui de vous expliquer tous les résultats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *