ifsi-sudfrancilien.com : Tout sur le secteur de la santé Assurances,Santé Quand l’assurance voyage revêt des airs d’assurance santé

Quand l’assurance voyage revêt des airs d’assurance santé

La souscription à une assurance voyage est obligatoire, notamment si vous avez envie de découvrir les autres pays du monde. C’est une des conditions sine qua non de l’obtention d’un VISA. Et outre la couverture des différents dommages et pénalités d’annulation en tout genre, ce genre de couverture peut être assimilé à une assurance santé.

Couvre les soins médicaux de toute sorte

À l’instar de l’assurance santé, la couverture de voyage couvre toutes ou partie des dépenses affiliées à la prise en charge médicale pendant votre périple à l’autre bout du monde. Ce peut être des frais d’hospitalisation comme les charges affectées à l’achat des médicaments en tout genre. Bien évidemment, la couverture pourra aussi être actionné pour le payement des frais d’opération et d’hospitalisation post et préopératoire. En un sens, ce genre de garantie vous assurer une bonne prise en charge médicale à moindre coût, et ce, peu importe votre destination.
Pour autant, vous ne pouvez faire jouer votre assurance santé en échange ou en complément de votre assurance voyage pour le payement de ces charges imprévues. Et pour cause, cette dernière est soumise à une limite de zone d’intervention contrairement à la couverture spécifique pour le voyage.

Une prise en charge en cas de EVASan

EVASan est le terme utilisé par les professionnels pour expliquer une évacuation sanitaire. C’est-à-dire que si les installations sur place ne suffisent pas à garantir une bonne qualité de soin aux patients, l’assurance voyage prendre en charge les frais de son rapatriement aux pays ou son transfert dans des établissements plus propices.
L’évacuation sanitaire est un des points essentiels à identifier lorsque vous faire le choix de votre assurance-santé, et en l’occurrence aussi de votre assurance voyage. Le cas échéant, vous aurez à payer une fortune pour le déplacement du patient.
Il importe cependant de dire qu’en fonction du prestataire et du pack de prestation que vous avez choisis, le remboursement peut être de 30, 40, 50 % ou plus. Selon la nouvelle loi en vigueur, les assureurs ne peuvent plus se permettre une couverture à 100 % des frais des assurés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *