ifsi-sudfrancilien.com : Tout sur le secteur de la santé https://www.ifsi-sudfrancilien.com Wed, 10 Mar 2021 07:53:05 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.3.6 https://www.ifsi-sudfrancilien.com/wp-content/uploads/2020/03/cropped-favicon-32x32.png ifsi-sudfrancilien.com : Tout sur le secteur de la santé https://www.ifsi-sudfrancilien.com 32 32 Urines colorées : qu’est-ce que cela indique ? https://www.ifsi-sudfrancilien.com/urines-colorees-quest-ce-que-cela-indique/ https://www.ifsi-sudfrancilien.com/urines-colorees-quest-ce-que-cela-indique/#respond Wed, 10 Mar 2021 07:53:05 +0000 https://www.ifsi-sudfrancilien.com/?p=154 D’une manière générale, une personne bien portante a la couleur d’urine jaune claire. Mais cela peut aussi être un peu plus foncé. Si la couleur de l’urine change, cela peut vouloir dire qu’une maladie est entrain de sévir dans l’organisme de la personne. Si tel est le cas, il est important de se rendre chez un médecin le plus rapidement possible, afin de faire un diagnostic.

De l’urine rosée jusqu’à rougeâtre : ce qu’il faut comprendre

L’urine est une matière liquide qui est produite au niveau du système rénal. Elle est de couleur jaunâtre et est stockée dans la vessie après sa production, avant d’être éliminée hors de l’organisme en suivant le canal de l’urètre. Il est possible qu’en urinant, on remarque un certain changement de coloration de l’urine. Il sera important de comprendre pourquoi il y a eu ce changement. Si l’urine devient rose ou légèrement rouge, cela veut dire que vous avez du sang qui accompagne l’urine. Il s’agit ici, d’une hématurie macroscopique. Il vous sera nécessaire dans ce cas, de faire une analyse afin de définir si des caillots de sang sont rejetés lorsque vous urinez. Après cette analyse, le médecin peut aussi déterminer 3 types d’hématurie. En premier lieu, l’hématurie peut provenir d’une maladie au niveau de votre urètre ou de votre prostate. Il s’agit d’une hématurie initiale. Si la maladie se situe au niveau de la vessie, l’hématurie est terminale. Et enfin, elle est totale si on ne peut pas localiser la provenance. Dans ce cas, une détérioration au niveau de tout le système est à prévoir. Quant à l’origine de cette perte de sang constatée à travers l’urine, elle peut être nombreuse. Cela peut être dû à de l’infection urinaire. Il est également possible que vous ayez des calculs dans votre système urinaire ou de la tumeur. Ce cas se constate également chez les personnes qui sont atteintes d’adénome de la prostate ainsi que d’une défaillance des reins. On peut avoir des tumeurs au niveau des reins dans ce cas, et avoir du sang dans l’urine. Quel que soit le type d’hématurie par contre, il sera nécessaire de consulter rapidement un médecin qui va analyser si vos reins ne sont pas malades.

Les autres couleurs de l’urine

Il est également possible que l’urine devienne toute blanche. Si c’est le cas, il n’est pas rare que cette dernière s’accompagne de pus. Si tel est le cas, le patient devra faire de l’ECBU ou de l’examen des cellules et de la présence de bactéries dans les urines. Il est possible qu’après diagnostic, on constate qu’il y ait une relation entre le système urinaire et le système lymphatique. La substance blanchâtre dégagée sera donc, de la lymphe. Ce sera le cas, si vous êtes victime de la filariose ou que vous ayez des complications à la suite d’une intervention chirurgicale. Il n’est pas rare également que l’urine devienne noire. Si c’est le cas, la provenance peut être d’origine médicamenteuse. Il est aussi possible que vous soyez victime d’hématurie et que la couleur provienne de vieux sang qui n’ont pas été expulsés à temps. Et enfin, on peut aussi avoir de l’urine orangée, bleue ou verte. Ces couleurs sont également le résultat d’une ingestion médicamenteuse ou d’un autre produit.

]]>
https://www.ifsi-sudfrancilien.com/urines-colorees-quest-ce-que-cela-indique/feed/ 0
Quels sont les avantages de la méditation ? https://www.ifsi-sudfrancilien.com/quels-sont-les-avantages-de-la-meditation/ https://www.ifsi-sudfrancilien.com/quels-sont-les-avantages-de-la-meditation/#respond Mon, 11 Jan 2021 10:49:44 +0000 http://www.ifsi-sudfrancilien.com/?p=145 La méditation est une pratique permettant d’entrer dans une longue et profonde réflexion. Pratiquée pour une recherche spirituelle ou une introspection de soi-même, la méditation est aussi préconisée par les médecins pour traiter certains maux. Bref, la méditation présente de nombreux avantages.

La méditation accroît la créativité d’une personne

La créativité d’une personne vient de ses pensées divergentes. Selon des études menées par les chercheurs, la méditation augmente et encourage cette pensée divergente. D’après www.comment-mediter.info, une méditation de pleine conscience pratiquée avec attention améliore considérablement la créativité d’une personne. Après quelques séances, on remarque que les personnes faisant de la méditation sont plus aptes à donner de nouvelles idées par rapport à une tâche spécifique.

La méditation réduit l’anxiété

Le cortex préfrontal médian du cerveau traite des émotions liées à notre vécu, ce qui cause souvent de l’anxiété et de l’instabilité. Mais avec une pratique régulière de la méditation, la connexion des voies nerveuses de notre neurone se desserre et nous décontracte, ce qui nous évite la tension et l’anxiété. De plus, avec ce relâchement, vous augmentez le pouvoir du centre d’évaluation du cerveau qui génère le raisonnement. Ainsi, vous pouvez réagir calmement face à une situation stressante.

La méditation stimule la libido

La méditation règle les problèmes de sommeil, mais pas que ça. Elle peut aussi doper votre vie sexuelle. En effet, la fatigue est la raison principale de l’absence de vie intime dans un couple. Le cortisol, hormone du stress, accompagne souvent cette fatigue du corps. L’adrénaline est une hormone qui prépare le corps à répondre au stress. La méditation quant à elle stimule l’adrénaline, vous pousse à être éveillé et à avoir plus d’envies, d’où la stimulation de la libido. Avec une pratique régulière de la méditation, votre vie intime sera meilleure.

La méditation améliore le fonctionnement du cerveau

La méditation peut aider le cerveau humain dans de nombreuses tâches. D’abord, elle favorise la concentration. Effectivement, des tests faits sur plusieurs personnes ayant suivi une méditation de pleine conscience de 8 semaines ont révélé que la quantité de leur matière grise a considérablement augmenté.
La méditation favorise également la mémoire d’une personne et limite les effets de l’âge tout en réduisant l’impulsivité et le déficit d’attention. Elle aide également à la maîtrise des émotions.

La méditation favorise l’immunité de notre corps

La méditation fonctionne au-delà du cerveau, puisqu’elle a aussi des effets positifs sur les gènes. En effet, avec sa pratique, les gènes pro-inflammatoires du corps s’expriment moins et de ce fait, face à une agression, le corps cicatrise plus vite. D’après les chercheurs, la méditation est la solution qui fonctionne le plus pour soulager les symptômes inflammatoires du corps.

La méditation améliore la santé cardiovasculaire

La méditation transcendante est souvent recommandée aux individus ayant des risques d’AVC ou de crise cardiaque. Sur des années de pratique, le risque de mourir d’une maladie cardiovasculaire se réduit à 48 %. La méditation est en tête de la liste des traitements les plus efficaces, puisqu’elle est plus performante que les exercices physiques et une meilleure alimentation. Enfin, la méditation réduit la pression sanguine et de ce fait, elle stabilise le rythme cardiaque et respiratoire d’un individu.

]]>
https://www.ifsi-sudfrancilien.com/quels-sont-les-avantages-de-la-meditation/feed/ 0
Soulager le mal de dos par la médecine douce https://www.ifsi-sudfrancilien.com/soulager-le-mal-de-dos-par-la-medecine-douce/ https://www.ifsi-sudfrancilien.com/soulager-le-mal-de-dos-par-la-medecine-douce/#respond Mon, 30 Nov 2020 17:17:25 +0000 http://www.ifsi-sudfrancilien.com/?p=140 A cause d’un faux mouvement, les ligaments et les muscles qui se trouvent en bas de la colonne vertébrale se contractent souvent. Cela fait apparaître le « tour de reins » ou encore lombago. Avant de prendre des anti-inflammatoires, sachez que des thérapies alternatives peuvent aider à détendre le dos.

La chiropraxie et l’homéopathie

La chiropraxie est surtout basée par une thérapie manuelle. En effet, cela consiste à utiliser certaines techniques qui permettent de manipuler les vertèbres et de mobiliser les articulations afin de rendre la colonne beaucoup plus flexible. Pour soulager un mal de dos, il faut suivre environ une ou deux séances. Quant à l’homéopathie, l’Arnica 9CH est recommandée. Si les douleurs semblent plus graves par le mouvement, vous pouvez l’associer à Bryonia 5CH. Si le repos les a aggravées, optez pour le Rhus Toxicodendron 5CH.

La phytothérapie et l’aromathérapie

Pour la phytothérapie, vous pouvez prendre de manière alternée l’harpagophytum, la saule e

t Reine des prés ainsi que le Cassis. Pour cela, il vous faut 20 grammes de chaque plante. Mélangez une cuillère à soupe dans une tasse et infusez-le pendant 10 min. Vous pourrez boire 2 ou 3 tasses chaque jour jusqu’à ce que les douleurs partent. Pour soulager les douleurs lombaires avec l’aromathérapie, pensez à prendre une cuillère à café de miel d’acacia le matin et le soir. Accompagnez-le d’une goutte d’huile de bouleau jaune. Puis, prenez 4 gouttes d’huile essentielle d’amande douce. Mélangez-les à 3 gouttes d’huile d’eucalyptus citronné. Massez la surface contractée avec la solution.

La chaleur et la bonne posture pour se débarrasser des tensions musculaires

Vous pourrez envisager d’appliquer de la chaleur afin de décontracter les muscles. En outre, cela activera également la circulation du sang. Pour cela, vous pouvez prendre un bain chaud, utiliser une bouillotte ou encore un patch chauffant. Sinon, si vous êtes tout le temps devant votre ordinateur, veillez à ce qu’il soit toujours face à vous et à la hauteur des yeux. Si vous utilisez un laptop, pensez à le surélever et à opter pour une souris et un clavier périphériques. Il ne faut pas rester inactive tout en restant assise ou allongée même si cela vous fait du mal. Ceci étant, le meilleur traitement consiste à bouger. Cela permet aussi de stimuler les muscles et d’avoir une certaine souplesse articulaire.

]]>
https://www.ifsi-sudfrancilien.com/soulager-le-mal-de-dos-par-la-medecine-douce/feed/ 0
Accoucher sans douleur, c’est possible ! https://www.ifsi-sudfrancilien.com/accoucher-sans-douleur-cest-possible/ https://www.ifsi-sudfrancilien.com/accoucher-sans-douleur-cest-possible/#respond Mon, 30 Nov 2020 11:47:53 +0000 http://www.ifsi-sudfrancilien.com/?p=134 Enceinte de quelques mois, vous vous intéressez sur tout ce qui concerne l’accouchement, les contractions, l’arrivée de bébé, etc. C’est normal, car l’accouchement est un moment crucial de votre vie et de celle de votre enfant. Entendant des récits sur des accouchements, vous vous êtes rendu compte que pour certaines, l’expérience était si douloureuse que la future maman pensait qu’elle allait mourir, pour d’autres, l’accouchement s’est déroulé comme une lettre à la poste. Alors, qui croire ? Sachez que l’accouchement peut être douloureux si l’on ne s’y prépare pas bien. Avec quelques bonnes astuces, vous pouvez accoucher sans douleur.

Des méthodes pour accoucher sans douleur

Durant les mois qui précèdent l’accouchement, préparez-vous soigneusement. Cela implique de dire à votre entourage que vous avez besoin de soutien. Sachez qu’avoir des personnes qui vous sont chères autour de vous le jour J va vous donner beaucoup de courage. Ressentir la présence et l’amour sincère et profond de vos proches vous apportera la force morale et aussi la force physique de supporter la douleur. Le fait qu’ils vous parlent de choses et d’autres, d’une anecdote amusante ou prient avec vous, vous permet de détourner votre attention de la douleur pendant le travail et de réduire l’anxiété.
Outre le soutien et l’amour de vos proches, un autre moyen de rendre l’accouchement moins douloureux est d’essayer de marcher entre les contractions. Si vous bougez, cela facilitera la descente de bébé et améliorera votre confort. D’ailleurs, la sage-femme qui s’occupera de vous vous apprendra à l’avance qu’il faut bouger, changer de position toutes les 10 minutes pour avoir moins mal. Sur accouchement-naturel.com, vous trouverez d’autres astuces pour rendre l’accouchement sans douleur. Le bain chaud et la respiration en font partie. Pour maîtriser différentes techniques de gestion de douleur, les femmes enceintes et leurs maris sont invités à suivre des cours de préparation à l’accouchement.

Pourquoi pas la péridurale ?

Accoucher sans douleur et de façon tout à fait naturelle est possible. Si, à un moment donné, vous ne supportez pas la douleur, n’ayez pas honte de demander une péridurale. Ne vous culpabilisez pas, l’important, c’est pour votre bien-être et celui de votre bébé. Alors, si vous n’en pouvez plus, réclamez la péridurale. Cet anesthésique vous sera accordé si votre état le permet, autrement dit, si vous ne présentez aucun problème de coagulation sanguine, ni de fièvre, ni d’une infection quelconque au niveau lombaire. Dès que le col de l’utérus est dilaté de 2 ou 3 centimètres, vous pourrez recevoir la péridurale. Attendez-vous à ressentir un peu de douleur à l’endroit où on vous injecte la péridurale, c’est-à-dire au niveau du bas du dos, mais pas plus. D’ailleurs, au bout de quelques secondes, cette douleur disparaîtra. Rassurez-vous, l’anesthésie n’aura aucun impact sur votre bébé ni sur votre santé. Plus tard, vous pourriez avoir un peu mal à la tête ou un peu mal au dos, mais c’est tout. Vous ne risquez ni une paralysie ni une autre maladie, alors, restez sereine.

]]>
https://www.ifsi-sudfrancilien.com/accoucher-sans-douleur-cest-possible/feed/ 0
Les avantages du café noir sur la santé https://www.ifsi-sudfrancilien.com/les-avantages-du-cafe-noir-sur-la-sante/ https://www.ifsi-sudfrancilien.com/les-avantages-du-cafe-noir-sur-la-sante/#respond Fri, 23 Oct 2020 15:09:14 +0000 http://www.ifsi-sudfrancilien.com/?p=128 Le café noir est l’une des boissons les plus consommées au monde. On retrouve une grande variété de grains, préparés différemment selon les cultures et les traditions autour du globe. La croyance populaire veut que le café soit une source de dépendance, mais il s’agit d’un fait erroné par la science. Source d’énergie matinale et de plaisirs au quotidien, le café noir possède aussi de nombreux avantages sur le plan de la santé, qu’on va découvrir par la suite.

Boire du café noir pour une grande longévité

Les principes actifs contenus dans les grains de café ont été étudiés pour découvrir leur impact sur le corps. Les chercheurs ont pu constater que les personnes consommant de grandes quantités de café au quotidien meurent à un âge plus avancé que les non-consommateurs. On leur compte une prise de trois à quatre tasses par jour.
Les composants du café ont des principes antioxydants qui sont très avantageux pour l’organisme. Ainsi, les cellules contenues dans le corps sont mieux protégées du vieillissement. L’acide spécifique contenu dans le café agit sur le stockage de graisse, limitant les risques de maladies cardio-vasculaires et de diabète.

Un effet psychostimulant sur l’organisme

Il est bien connu que le café permet de rester éveillé tout le long de la journée. Il est très agréable de le prendre au réveil pour démarrer la journée avec un maximum d’énergie. Cela s’explique par les effets psychostimulants qu’a le café sur l’organisme.
En effet, c’est un excellent breuvage pour augmenter la vigilance. Il a également des vertus sur le plan de la concentration et de la mémoire, ce qui fait que les étudiants en apprécient particulièrement la consommation. Bien que le café noir ne crée pas de dépendance, il est possible qu’il laisse une sensation de manque chez les buveurs réguliers.

]]>
https://www.ifsi-sudfrancilien.com/les-avantages-du-cafe-noir-sur-la-sante/feed/ 0
Effectuer un test ADN pour connaitre son père biologique https://www.ifsi-sudfrancilien.com/effectuer-un-test-adn-pour-connaitre-son-pere-biologique/ https://www.ifsi-sudfrancilien.com/effectuer-un-test-adn-pour-connaitre-son-pere-biologique/#respond Thu, 22 Oct 2020 12:04:52 +0000 http://www.ifsi-sudfrancilien.com/?p=124 Vous désirez identifier votre père biologique. Vous voulez ainsi faire un test de paternité. Dans ce cas, sachez que dans ce pays qu’est la France, la réalisation d’un test de paternité requiert la saisie d’un juge de grande instance et l’intervention d’un avocat. La demande du test ADN doit donc se faire dans un cadre médical ou juridique et sous l’autorisation d’un juge. Ceci étant, de nombreux sites spécialisés proposent aujourd’hui de réaliser un test ADN à domicile. C’est tout à fait faisable, mais les résultats issus de ces tests n’ont pas de valeur aux yeux du tribunal français.

Effectuer un test de paternité par voie légale en France

Pour obtenir l’autorisation d’un juge de faire un test ADN, vous devez fournir au tribunal des preuves de relation entre la mère et le père. Le juge, de son côté, récoltera les témoignages des participants et leur consentement. Le test ne se fera que si le juge pense que la requête est recevable. Par ailleurs, le prétendu père peut refuser de faire le test ADN, mais devra présenter des raisons valables aux yeux du tribunal, par exemple des témoignages, des photos, des lettres, etc. afin d’argumenter son refus.

Contacter un laboratoire pour faire un test

Une fois que le juge a donné son accord pour la réalisation du test, le demandeur doit trouver un laboratoire agréé pour s’occuper de tout. En France, il existe déjà des institutions et techniciens agréés qui peuvent réaliser légalement les prélèvements et le test ADN. Les méthodes utilisées par ces laboratoires agréés sont les mêmes que celles utilisées par les laboratoires privés tels que https://www.vaterschaftstest-dna.com/. Les résultats sont tous fiables. Sauf que pour un test ADN légal, un agent doit affirmer l’identité des participants. La zone de collecte des échantillons est également bien sécurisée afin d’éviter tout risque de changement d’échantillons. Une fois le test de paternité effectué, le résultat sera recevable par le tribunal qui ensuite prononcera son verdict.

]]>
https://www.ifsi-sudfrancilien.com/effectuer-un-test-adn-pour-connaitre-son-pere-biologique/feed/ 0
Pourquoi fait-on une IRM ? https://www.ifsi-sudfrancilien.com/pourquoi-fait-on-une-irm/ https://www.ifsi-sudfrancilien.com/pourquoi-fait-on-une-irm/#respond Tue, 08 Sep 2020 14:29:06 +0000 http://www.ifsi-sudfrancilien.com/?p=118 L’IRM ou Imagerie par Résonance Magnétique est un examen de santé que l’on confond souvent avec le scanner. Il fournit plus d’informations sur des lésions du corps quand celles-ci ne sont pas détectées par d’autres examens dont l’échographie, la radiographie, voire même le scanner.

Définition et objectif d’une IRM

L’IRM permet de réaliser des vues en deux ou trois dimensions de l’intérieur de notre corps. Cet examen est capable de donner plus d’informations que d’autres examens ne peuvent pas détecter sur des lésions localisées à l’intérieur du corps humain. Comme son nom l’indique, l’imagerie par résonance magnétique se sert d’un champ magnétique mais également des ondes radio. Contrairement aux idées reçues, aucune radiation ionisante n’est à craindre. Le principe de l’IRM est très simple : faire des images de notre corps par l’intermédiaire des atomes d’hydrogène qui le composent. C’est le champ magnétique, de puissance élevée, qui conduit ces atomes d’hydrogène dans une direction unique. Puis, ces derniers sont placés sous résonance pendant une courte durée grâce à l’excitation des ondes radio. Lorsque les ondes radio arrêtent la stimulation, un signal est émis suite à la restitution de l’énergie par les atomes. Un ordinateur enregistre ensuite ce signal qui sera analysé sous forme d’imagerie. Par ailleurs, la salle où une IRM est réalisée comporte une machine contenant un aimant et des antennes, ainsi qu’une table de commande où se placent les personnels de santé qui assurent l’examen.
L’IRM est réalisée pour obtenir une grande précision sur différents organes de notre corps notamment le cerveau, la colonne vertébrale ou les tissus. Il s’agit d’une analyse plus fine comparée à la radiographie, l’échographie ou encore le scanner. D’ailleurs, ces examens sont incapables de détecter certaines lésions. Par ailleurs, une IRM peut détecter des zones infectieuses, des anomalies, des tumeurs, des hernies, etc.

Le déroulement d’une IRM

Une IRM est réalisée par un médecin spécialisé en radiologie. Cet examen passe par différentes étapes. Pour commencer, le patient est invité à ôter certains de ses vêtements. Le personnel médical le tiendra au courant de ce qu’il pourra garder sur lui. Par contre, vous devez vous débarrasser de tout ce qui est métallique sur vous comme une montre, diverses prothèses ou les bijoux. On demande également à certains patients d’enlever un équipement médical comme un stimulateur cardiaque de l’enlever pendant le procédé. Il risque, en effet, de ne plus fonctionner s’il le porte pendant l’examen. A moins que l’examen exige de vous une vessie pleine, n’oubliez pas d’aller aux toilettes avant de le passer. Lorsque vous êtes prêt, vous vous allongerez sur le dos sur le lit destiné à cet effet. Ensuite, le personnel médical en charge de réaliser l’IRM place une antenne parallèlement à l’organe à examiner. Il ne faut rester immobile et bien respirer pour que les images soient de qualité. Souvent, comme pour le scanner, l’injection d’un produit contraste est nécessaire en vue d’améliorer la qualité des clichés. Vous pouvez discuter avec le personnel médical durant l’examen sachant qu’il peut vous voir et vous entendre. Il est possible pour vous de les appeler grâce à une sonnette sur laquelle il faut juste appuyer. En outre, la durée de l’IRM peut varier suivant la zone à examiner mais en général, cela prend entre une demi-heure à une heure. Le compte rendu de l’IRM sera envoyé à votre médecin traitant. A lui de vous expliquer tous les résultats.

]]>
https://www.ifsi-sudfrancilien.com/pourquoi-fait-on-une-irm/feed/ 0
L’inactivité physique est toxique pour votre santé https://www.ifsi-sudfrancilien.com/linactivite-physique-est-toxique-pour-votre-sante/ https://www.ifsi-sudfrancilien.com/linactivite-physique-est-toxique-pour-votre-sante/#respond Tue, 05 May 2020 13:22:44 +0000 http://www.ifsi-sudfrancilien.com/?p=111 Dans un premier temps, vous avez sans doute apprécié d’avoir du temps à ne rien faire, à vous chouchouter, à dormir, à vous reposer de ces longues journées de travail non-stop. Mais vous le savez, vous ne pouvez pas rester à vous prélasser tous les jours, en vous disant que vous rattrapez toutes ces heures de sommeil que vous avez ratées. Vous devez faire des activités physiques, autrement, c’est votre santé qui trinque.

Conséquences de l’inactivité physique

L’inactivité physique n’est bonne pour personne, enfants, adolescents, jeunes, adultes, seniors. De longs jours sans rien faire et vous en ressentirez déjà les effets. La première conséquence indésirable de l’inactivité physique, c’est la prise de poids. C’est normal, vu que vous ne bougez pas, que les calories ingérées ne sont jamais brûlées. Or, prendre du poids, c’est bouleverser votre métabolisme et impacter négativement sur votre mental. La sédentarité peut également entraîner des problèmes cardiovasculaires et à la longue, faire de vous un candidat idéal au diabète, à l’hypertension etc. A force de ne rien faire, votre humeur en prendra un coup ainsi que votre santé mentale. Peu à peu, le stress vous envahira puisque toute la tension et l’angoisse accumulées ne sont jamais évacuées.

Bougez petit à petit

Si vous avez pris l’habitude de rester de plus en plus longtemps dans votre lit ou sur votre fauteuil, il n’est jamais trop tard pour inverser les choses. Nul besoin de vous forcer au début, commencez par apporter de petits changements dans votre quotidien. Fixez-vous par exemple une heure pour vous lever, puis, faites quelques pas dans ou autour de votre maison, faites quelques exercices de souplesse et puis, refaites cela en milieu de journée et/ ou en fin de journée. Peu à peu, augmentez le temps que vous passez à faire des exercices et variez-les.

]]>
https://www.ifsi-sudfrancilien.com/linactivite-physique-est-toxique-pour-votre-sante/feed/ 0
L’apnée du sommeil : causes, conséquences et traitement https://www.ifsi-sudfrancilien.com/lapnee-du-sommeil-causes-consequences-et-traitement/ https://www.ifsi-sudfrancilien.com/lapnee-du-sommeil-causes-consequences-et-traitement/#respond Mon, 04 May 2020 15:47:01 +0000 http://www.ifsi-sudfrancilien.com/?p=104 Appelée aussi syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS), l’apnée du sommeil a un impact sur la santé. Se manifestant par des pauses respiratoires au cours du sommeil, l’apnée du sommeil incommode non seulement la personne atteinte, mais aussi son conjoint. Il est important de le soigner.

Comment s’explique l’apnée du sommeil ?

Comme le souligne la page http://apnee-sommeil.info, l’apnée du sommeil concerne surtout les personnes âgées, les personnes en surpoids, ainsi que les personnes qui ronflent en dormant. Les pauses respiratoires générées par l’apnée du sommeil durent entre 10 à 30 secondes et se reproduisent plusieurs fois pendant le sommeil. La pause respiratoire est causée par le relâchement involontaire de la langue et des muscles de la gorge (pharynx), empêchant ainsi l’air de circuler.
La diminution de la tonicité des muscles de la gorge s’observe surtout chez les personnes âgées. Pour ceux qui souffrent de surpoids, le calibre des voies respiratoires est diminué par la présence de graisse. Dans certains cas, le relâchement involontaire du pharynx pendant le sommeil est d’origine centrale. C’est-à-dire que la défaillance se situe au niveau du cerveau : celui-ci n’a pas pu assurer l’envoi de l’ordre qui commande les muscles respiratoires. On parle d’apnée du sommeil centrale si ce dernier cas se présente.

Les conséquences de l’apnée du sommeil sur la santé

L’apnée du sommeil n’est pas sans conséquence sur la santé et la qualité de vie. À cause de la mauvaise qualité du sommeil ainsi que de son insuffisance, la personne peut ressentir : des maux de tête, de la fatigue et de l’irritabilité. Une somnolence malgré une supposée longue nuit de sommeil peut s’observer au cours de la journée. L’apnée du sommeil peut aussi avoir des répercussions sur le conjoint, car elle s’accompagne souvent de ronflements.
Les personnes souffrant de l’apnée du sommeil peuvent aussi être victimes de complications. En effet, l’apnée du sommeil peut conduire à des problèmes cardio-vasculaires, ou bien les aggraver si ces troubles sont déjà présents. En plus de causer des complications sur l’hypertension artérielle, le diabète de type 2, l’apnée du sommeil peut aussi entraîner des difficultés de concentration, une baisse de la libido et de la dépression. À cause de son impact sur la santé, il ne faut pas négliger l’apnée du sommeil.

Comment traiter l’apnée du sommeil ?

Lorsque le diagnostic du médecin met l’apnée du sommeil en cause, le traitement le plus courant est l’utilisation du dispositif médical PPC. Il s’agit d’un appareil respiratoire qu’on utilise la nuit sous le nom de Pression Positive Continue. L’appareil est un masque relié à un appareil qui insuffle de l’air de manière continue afin de maintenir ouvertes les voies respiratoires.
Si le médecin juge que la personne souffre d’une forme moins grave d’apnée du sommeil, il peut ne prescrire qu’un appareil buccal. Il s’agit de l’orthèse d’avancée mandibulaire faite à partir d’une gouttière dentaire. Le port d’orthèse dentaire pendant la nuit facilite le passage de l’air.
Le tabagisme, l’alcool et la prise de certains médicaments (somnifères…) augmentent les risques d’apnée du sommeil. Ainsi, une bonne hygiène de vie peut aussi aider dans le traitement et la prévention de l’apnée du sommeil.

]]>
https://www.ifsi-sudfrancilien.com/lapnee-du-sommeil-causes-consequences-et-traitement/feed/ 0
La neuropathie diabétique : ce qu’il faut savoir. https://www.ifsi-sudfrancilien.com/la-neuropathie-diabetique-ce-quil-faut-savoir/ https://www.ifsi-sudfrancilien.com/la-neuropathie-diabetique-ce-quil-faut-savoir/#respond Wed, 11 Mar 2020 11:41:00 +0000 http://www.ifsi-sudfrancilien.com/?p=31 La neuropathie diabétique, aussi appelée polynévrite diabétique, est une complication fréquente du diabète à long terme. Elle peut être particulièrement douloureuse autant qu’invalidante. Elle s’explique comme une atteinte de plusieurs nerfs par suite de la dégénérescence de leur structure, consécutive à une hyperglycémie prolongée. Elle peut toucher les nerfs des systèmes autonome, sensoriel ou moteur. Les symptômes dépendront des nerfs touchés.

Les symptômes de la neuropathie diabétique :

On peut ressentir des douleurs, surtout de nuit. En fait, il s’agit de troubles de sensibilité à la douleur ; la personne peut ne rien ressentir lors d’une piqûre, tandis qu’une autre peut ne pas supporter le simple contact d’un drap ou d’un vêtement.
Touchant à la qualité de vie, les mictions se font plus fréquentes et le risque d’insuffisance rénale augmente. On pourra constater alors une hypertension artérielle, qui va affecter toutes les parties du corps, à terme : le cœur, les reins, les yeux, les petits vaisseaux sanguins…
On constate aussi une perte de poids rapide, une perte d’élasticité de la peau, ressentir une soif anormalement fréquente et intense.
Si ce sont des nerfs du système autonome qui sont touchés, on peut avoir un dysfonctionnement de l’appareil digestif, des organes génitaux ou encore de ceux de la vision à cause de la mauvaise circulation sanguine, entrainant un mauvais approvisionnement en oxygène du nerf. On ressent des picotements aux extrémités des orteils ou des doigts. Le système cardiovasculaire ainsi atteint peut se manifester par une hypotension orthostatique (vertige au lever d’une station couchée), ou par un infarctus du myocarde silencieux.
Chez le diabétique, une grande sensibilité aux infections (peau, gencives, voies respiratoires, vagin, vessie) est vite remarquée. La moindre plaie se cicatrise difficilement. Le pied est souvent touché où l’ulcération des plaies peut conduire à une gangrène, obligeant à l’amputation.

Le diagnostic de la neuropathie diabétique :

Il se fera par le médecin qui demandera une analyse de glycémie, et de glycosurie. Un électromyogramme, avec un test de sensibilité, et un électrobiogramme lui permettront d’affiner son diagnostic de neuropathie.

Traitement et prévention de la neuropathie diabétique :

Le traitement repose sur le traitement de la cause : le diabète. Il faudra rechercher un équilibre glycémique, de façon à stabiliser l’atteinte des nerfs, et ainsi améliorer la conduction nerveuse et la sensibilité.
La prise de médicament hypoglycémiant sera suivie régulièrement par le médecin. Contre les douleurs, ces médicaments seront des anti-inflammatoires, des antiépileptiques, voire des dérivés morphiniques. Parfois, on recourra à des antidépresseurs. Notons que la prise d’une petite dose d’aspirine, autrefois conseillée, est de plus en plus abandonnée.
A titre de prévention, un changement de mode d’alimentation, associé à de la marche à pied quotidienne d’une demi-heure réduit de moitié les risques d’incidence des complications.

]]>
https://www.ifsi-sudfrancilien.com/la-neuropathie-diabetique-ce-quil-faut-savoir/feed/ 0