ifsi-sudfrancilien.com : Tout sur le secteur de la santé Autres Urines colorées : qu’est-ce que cela indique ?

Urines colorées : qu’est-ce que cela indique ?

D’une manière générale, une personne bien portante a la couleur d’urine jaune claire. Mais cela peut aussi être un peu plus foncé. Si la couleur de l’urine change, cela peut vouloir dire qu’une maladie est entrain de sévir dans l’organisme de la personne. Si tel est le cas, il est important de se rendre chez un médecin le plus rapidement possible, afin de faire un diagnostic.

De l’urine rosée jusqu’à rougeâtre : ce qu’il faut comprendre

L’urine est une matière liquide qui est produite au niveau du système rénal. Elle est de couleur jaunâtre et est stockée dans la vessie après sa production, avant d’être éliminée hors de l’organisme en suivant le canal de l’urètre. Il est possible qu’en urinant, on remarque un certain changement de coloration de l’urine. Il sera important de comprendre pourquoi il y a eu ce changement. Si l’urine devient rose ou légèrement rouge, cela veut dire que vous avez du sang qui accompagne l’urine. Il s’agit ici, d’une hématurie macroscopique. Il vous sera nécessaire dans ce cas, de faire une analyse afin de définir si des caillots de sang sont rejetés lorsque vous urinez. Après cette analyse, le médecin peut aussi déterminer 3 types d’hématurie. En premier lieu, l’hématurie peut provenir d’une maladie au niveau de votre urètre ou de votre prostate. Il s’agit d’une hématurie initiale. Si la maladie se situe au niveau de la vessie, l’hématurie est terminale. Et enfin, elle est totale si on ne peut pas localiser la provenance. Dans ce cas, une détérioration au niveau de tout le système est à prévoir. Quant à l’origine de cette perte de sang constatée à travers l’urine, elle peut être nombreuse. Cela peut être dû à de l’infection urinaire. Il est également possible que vous ayez des calculs dans votre système urinaire ou de la tumeur. Ce cas se constate également chez les personnes qui sont atteintes d’adénome de la prostate ainsi que d’une défaillance des reins. On peut avoir des tumeurs au niveau des reins dans ce cas, et avoir du sang dans l’urine. Quel que soit le type d’hématurie par contre, il sera nécessaire de consulter rapidement un médecin qui va analyser si vos reins ne sont pas malades.

Les autres couleurs de l’urine

Il est également possible que l’urine devienne toute blanche. Si c’est le cas, il n’est pas rare que cette dernière s’accompagne de pus. Si tel est le cas, le patient devra faire de l’ECBU ou de l’examen des cellules et de la présence de bactéries dans les urines. Il est possible qu’après diagnostic, on constate qu’il y ait une relation entre le système urinaire et le système lymphatique. La substance blanchâtre dégagée sera donc, de la lymphe. Ce sera le cas, si vous êtes victime de la filariose ou que vous ayez des complications à la suite d’une intervention chirurgicale. Il n’est pas rare également que l’urine devienne noire. Si c’est le cas, la provenance peut être d’origine médicamenteuse. Il est aussi possible que vous soyez victime d’hématurie et que la couleur provienne de vieux sang qui n’ont pas été expulsés à temps. Et enfin, on peut aussi avoir de l’urine orangée, bleue ou verte. Ces couleurs sont également le résultat d’une ingestion médicamenteuse ou d’un autre produit.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *