Accoucher sans douleur, c’est possible !

Enceinte de quelques mois, vous vous intéressez sur tout ce qui concerne l’accouchement, les contractions, l’arrivée de bébé, etc. C’est normal, car l’accouchement est un moment crucial de votre vie et de celle de votre enfant. Entendant des récits sur des accouchements, vous vous êtes rendu compte que pour certaines, l’expérience était si douloureuse que la future maman pensait qu’elle allait mourir, pour d’autres, l’accouchement s’est déroulé comme une lettre à la poste. Alors, qui croire ? Sachez que l’accouchement peut être douloureux si l’on ne s’y prépare pas bien. Avec quelques bonnes astuces, vous pouvez accoucher sans douleur.

Des méthodes pour accoucher sans douleur

Durant les mois qui précèdent l’accouchement, préparez-vous soigneusement. Cela implique de dire à votre entourage que vous avez besoin de soutien. Sachez qu’avoir des personnes qui vous sont chères autour de vous le jour J va vous donner beaucoup de courage. Ressentir la présence et l’amour sincère et profond de vos proches vous apportera la force morale et aussi la force physique de supporter la douleur. Le fait qu’ils vous parlent de choses et d’autres, d’une anecdote amusante ou prient avec vous, vous permet de détourner votre attention de la douleur pendant le travail et de réduire l’anxiété.
Outre le soutien et l’amour de vos proches, un autre moyen de rendre l’accouchement moins douloureux est d’essayer de marcher entre les contractions. Si vous bougez, cela facilitera la descente de bébé et améliorera votre confort. D’ailleurs, la sage-femme qui s’occupera de vous vous apprendra à l’avance qu’il faut bouger, changer de position toutes les 10 minutes pour avoir moins mal. Sur accouchement-naturel.com, vous trouverez d’autres astuces pour rendre l’accouchement sans douleur. Le bain chaud et la respiration en font partie. Pour maîtriser différentes techniques de gestion de douleur, les femmes enceintes et leurs maris sont invités à suivre des cours de préparation à l’accouchement.

Pourquoi pas la péridurale ?

Accoucher sans douleur et de façon tout à fait naturelle est possible. Si, à un moment donné, vous ne supportez pas la douleur, n’ayez pas honte de demander une péridurale. Ne vous culpabilisez pas, l’important, c’est pour votre bien-être et celui de votre bébé. Alors, si vous n’en pouvez plus, réclamez la péridurale. Cet anesthésique vous sera accordé si votre état le permet, autrement dit, si vous ne présentez aucun problème de coagulation sanguine, ni de fièvre, ni d’une infection quelconque au niveau lombaire. Dès que le col de l’utérus est dilaté de 2 ou 3 centimètres, vous pourrez recevoir la péridurale. Attendez-vous à ressentir un peu de douleur à l’endroit où on vous injecte la péridurale, c’est-à-dire au niveau du bas du dos, mais pas plus. D’ailleurs, au bout de quelques secondes, cette douleur disparaîtra. Rassurez-vous, l’anesthésie n’aura aucun impact sur votre bébé ni sur votre santé. Plus tard, vous pourriez avoir un peu mal à la tête ou un peu mal au dos, mais c’est tout. Vous ne risquez ni une paralysie ni une autre maladie, alors, restez sereine.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *